Objectifs du site

  • Informer les cibles en détresse sur le phénomène de harcèlement en réseau, harcèlement psychotronique, et sujets connexes. La première chose à comprendre lorsqu’on est ciblé est que l’on n’est pas seul dans cette situation et surtout que l’on n’est pas fou.
  • Informer la population et les professionnels amenés à rencontrer des cibles dans le cadre de leur pratique (docteurs, psychiatres, policiers, juristes, etc.), en leur fournissant une documentation la plus fiable possible ainsi qu’une information synthétisée, permettant de mettre en perspective les témoignages des cibles et l’existence de psycho-technologies de pointe autorisant tous types de harcèlement dans la plus grande opacité.
  • Proposer des conseils en particulier quant à la façon de se protéger, physiquement et psychologiquement des multiples agressions.
  • Recueillir des témoignages de cibles.
  • Créer à terme une communauté de cibles françaises même si cela se révèle une gageure au vu de leur problématique très particulière  (article en cours de rédaction) en vue de créer une ou plusieurs associations de défense des cibles.
  • Réfléchir sur les actions collectives à mener pour aboutir à une reconnaissance juridique du phénomène, l’interdiction de ces pratiques nazies, ainsi que la prise en charge et l’indemnisation des victimes, souhait légitime mais aujourd’hui utopique sachant que le phénomène est international et dépasse certainement de loin les pouvoirs étatiques.

Croire que les politiques français ne sont pas informés de cette situation relève à mon sens d’une grande naïveté. Cette opinion, basée sur mon expérience de cible, n’engage bien sûr que moi. Pensez-vous réellement qu’il soit possible d’instaurer un Nouvel Ordre Mondial (dont le visage s’apparente plus pour l’instant au 4ème reich qu’à la Petite maison dans la prairie) sans une préparation de longue date et la complicité des sphères de pouvoir quelles qu’elles soient ?
Que ces dernières soient complices, corrompues, muselées, voire déjà sous mind-control, c’est une autre histoire. Mais si pour nous cibles, le résultat est le même (aucune aide n’est envisageable pour le moment de ce côté-là), la stratégie est alors différente. 

Si vous êtes une cible, gardez également à l’esprit qu’en France, il n’existe à ce jour aucune structure assez organisée pour pouvoir proposer une aide concrète aux cibles, que cette aide soit psychologique, financière, juridique, ou autre. Un groupe travaille toutefois sur ce projet. Certaines cibles proposent également de partager leur expérience sous forme d’un accompagnement individuel en termes de conseil. 

Dans un premier temps, les cibles peuvent donc échanger entre elles sur les réseaux sociaux ou forums dédiés : voir section entraide. Toutefois, vigilance et prudence s’imposent là aussi.  Nous évoluons dans un contexte hautement vicié et vicieux, et l’environnement virtuel autorise toutes les infiltrations. Scientifiques en observation, fausses cibles, harceleurs, toutes les illusions sont possibles sur ce Grand Mouchard démocratique qu’est le Net.

Ce discours ne vise pas à démoraliser mais plutôt à rester réaliste quant aux possibilités qui s’offrent à nous. Avancer lentement mais sûrement vaut mieux que se précipiter dans la gueule du loup, qui, nous le savons, a toute latitude pour anticiper nos actions.

Nous en sommes donc au stade de la diffusion d‘information. Chaque cible peut apporter sa pierre à l’édifice en témoignant, proposant de la documentation, partageant des recherches ou trouvailles qui peuvent servir à d’autres cibles, mais ne nous leurrons pas, le chemin sera long et chaotique.

Le harcèlement en réseau n’est pas à mon sens un épiphénomène mais le symptôme d’un totalitarisme galopant et planétaire dont la technologie sera le fer de lance en matière de contrôle de la population. Alors, à tous et toutes, courage et patience.

Powered by WordPress | Designed by: seo service | Thanks to seo company, web designers and internet marketing company