Entraide

Vous trouverez ci-dessous des espaces virtuels de rencontre qui vous permettront d’échanger avec d’autres personnes cibles. L’annuaire recense également un certains nombres de sites susceptibles de vous aider dans vos démarches.



FACEBOOK – Individus cibles

Vous pouvez devenir membre de cette page, poster des articles et discuter avec d’autres personnes cibles.


FORUM PEACE PINK
Un forum francophone dédié aux personnes cibles.


MAILING-LIST – Individus cibles
Une mailing list qui vous permet d’échanger avec d’autres personnes cibles et de poster des messages à l’ensemble des membres inscrits.


Méthodes de harcèlement

Le fascisme a changé de visage, la résistance aussi.

Le Webmaster 


PREALABLE

Parmi les méthodes de harcèlement énumérées ci-dessous, on notera des invariants, c’est-à-dire des formes d’agression récurrentes vécues par la majorité des cibles.

Toutefois, la perversité du harcèlement en réseau réside dans la personnalisation des attaques en fonction de l’individu ciblé. C’est une des caractéristiques qui rend difficile l’appréhension et la compréhension du phénomène.

Objectifs du site

  • Informer les cibles en détresse sur le phénomène de harcèlement en réseau, harcèlement psychotronique, et sujets connexes. La première chose à comprendre lorsqu’on est ciblé est que l’on n’est pas seul dans cette situation et surtout que l’on n’est pas fou.
  • Informer la population et les professionnels amenés à rencontrer des cibles dans le cadre de leur pratique (docteurs, psychiatres, policiers, juristes, etc.), en leur fournissant une documentation la plus fiable possible ainsi qu’une information synthétisée, permettant de mettre en perspective les témoignages des cibles et l’existence de psycho-technologies de pointe autorisant tous types de harcèlement dans la plus grande opacité.
  • Proposer des conseils en particulier quant à la façon de se protéger, physiquement et psychologiquement des multiples agressions.
  • Recueillir des témoignages de cibles.
  • Créer à terme une communauté de cibles françaises même si cela se révèle une gageure au vu de leur problématique très particulière  (article en cours de rédaction) en vue de créer une ou plusieurs associations de défense des cibles.
  • Réfléchir sur les actions collectives à mener pour aboutir à une reconnaissance juridique du phénomène, l’interdiction de ces pratiques nazies, ainsi que la prise en charge et l’indemnisation des victimes, souhait légitime mais aujourd’hui utopique sachant que le phénomène est international et dépasse certainement de loin les pouvoirs étatiques.

Croire que les politiques français ne sont pas informés de cette situation relève à mon sens d’une grande naïveté. Cette opinion, basée sur mon expérience de cible, n’engage bien sûr que moi. Pensez-vous réellement qu’il soit possible d’instaurer un Nouvel Ordre Mondial (dont le visage s’apparente plus pour l’instant au 4ème reich qu’à la Petite maison dans la prairie) sans une préparation de longue date et la complicité des sphères de pouvoir quelles qu’elles soient ?
Que ces dernières soient complices, corrompues, muselées, voire déjà sous mind-control, c’est une autre histoire. Mais si pour nous cibles, le résultat est le même (aucune aide n’est envisageable pour le moment de ce côté-là), la stratégie est alors différente. 

Si vous êtes une cible, gardez également à l’esprit qu’en France, il n’existe à ce jour aucune structure assez organisée pour pouvoir proposer une aide concrète aux cibles, que cette aide soit psychologique, financière, juridique, ou autre. Un groupe travaille toutefois sur ce projet. Certaines cibles proposent également de partager leur expérience sous forme d’un accompagnement individuel en termes de conseil. 

Dans un premier temps, les cibles peuvent donc échanger entre elles sur les réseaux sociaux ou forums dédiés : voir section entraide. Toutefois, vigilance et prudence s’imposent là aussi.  Nous évoluons dans un contexte hautement vicié et vicieux, et l’environnement virtuel autorise toutes les infiltrations. Scientifiques en observation, fausses cibles, harceleurs, toutes les illusions sont possibles sur ce Grand Mouchard démocratique qu’est le Net.

Ce discours ne vise pas à démoraliser mais plutôt à rester réaliste quant aux possibilités qui s’offrent à nous. Avancer lentement mais sûrement vaut mieux que se précipiter dans la gueule du loup, qui, nous le savons, a toute latitude pour anticiper nos actions.

Nous en sommes donc au stade de la diffusion d‘information. Chaque cible peut apporter sa pierre à l’édifice en témoignant, proposant de la documentation, partageant des recherches ou trouvailles qui peuvent servir à d’autres cibles, mais ne nous leurrons pas, le chemin sera long et chaotique.

Le harcèlement en réseau n’est pas à mon sens un épiphénomène mais le symptôme d’un totalitarisme galopant et planétaire dont la technologie sera le fer de lance en matière de contrôle de la population. Alors, à tous et toutes, courage et patience.

Qu’est-ce qu’une personne cible ?

Le mind-control commence là où finit votre libre-arbitre.

Le Webmaster


Une personne cible est un individu lambda, qui, pour une ou plusieurs raisons, devient un jour la proie d’individus ou de groupes d’individus influents, agissant en réseau, de façon organisée et hiérarchisée, dans le but de servir des intérêts scientifiques, politiques, militaires, ou toute autre cause jugée utile par des cercles de pouvoir.

Pourquoi devient-on une cible ?

Observez qui est diabolisé, et vous saurez qui est la cible.

Le Webmaster

Les raisons du ciblage d’un individu sont parfois obscures. Les premiers témoignages des victimes permettent toutefois d’inférer certaines causes à l’origine du harcèlement.

Néanmoins, la plupart des cibles restant encore dans l’ombre,  il est impossible d’établir une liste exhaustive de ces causes.

De quoi s’agit-il ?

On n’instaure pas une dictature mondiale en donnant le mode opératoire au peuple.

Le Webmaster


Ce site a pour vocation de faire connaître un phénomène encore inconnu en France, celui des personnes cibles.

Partout dans notre pays, mais également dans le monde, un fascisme larvé et invisible frappe des milliers de citoyens innocents.

Des méthodes coercitives conjuguées à des technologies de pointe, permettent aujourd’hui de harceler (et de torturer) à distance, n’importe quel individu et ce dans tous les domaines de sa vie : sociale, professionnelle, physique, psychique, etc.

Face à des agresseurs « invisibles » opérant en réseau et de façon hiérarchisée, et sous le joug d’armes capables de provoquer à distance des blessures internes sans aucune séquelle extérieure observable, l’individu brutalisé par des méthodes qui échappent le plus souvent à sa connaissance, se retrouve marginalisé, profondément blessé dans son intégrité corporelle et psychique, et dans l’incapacité d’expliquer à ses proches le drame qu’il subit.

La détresse des personnes cibles est telle que certaines n’ont d’autre recours que le suicide pour échapper à la souffrance permanente qui les étreint.

D’autres sont orientées en hôpital psychiatrique, par des professionnels de la santé opérant un mauvais diagnostic, soit involontairement, par méconnaissance du phénomène et de son impact profond sur le psychisme des individus, soit volontairement car complices du dispositif entourant la personne cible.

Enfin, devant l’incompréhension générale de leur entourage et l’impuissance auxquelles elles sont vouées, la plupart des cibles s’isolent, parfois jusqu’à l’extrême, et tentent de survivre dans un cadre de vie aussi restreint que celui d’une souris de laboratoire.

Pour comprendre ce phénomène, il faut le replacer dans le contexte mondial actuel. Une société totalitaire est en train de naître, dont nous mesurons un peu plus chaque jour les effets répressifs voire oppressifs.

C’est dans ce cadre que sont effectuées des expériences sur les cobayes humains non consentants que sont les personnes cibles.


Powered by WordPress | Designed by: seo service | Thanks to seo company, web designers and internet marketing company