Se régénérer

Les cibles gang-stalkées et soumises à un harcèlement psychotronique sur un long terme se sentent souvent décliner d’un point de vue physique et psychique. Les effets conjugués des agressions multiples créent un état de stress permanent qui entame sévèrement l’intégrité de leur système immunitaire. Sous ces assauts, le corps humain ne peut retrouver son état d’homéostasie naturel, tous ses systèmes étant  déséquilibrés : nerveux, endocrinien, respiratoire, digestif, etc.

L’alimentation vivante peut être une solution partielle à la dégénérescence physique et psychique des cibles dans la mesure où elle permet de régénérer l’organisme.

Alimentation Vivante
Auteur : Diane Langlois

Partielle, car, si j’ai la conviction qu’un corps peut totalement recouvrer son intégrité en respectant toutes les conditions nécessaires à son bon fonctionnement (environnement sain, nourriture adaptée à sa physiologie, relations épanouissantes, etc.), il n’en est pas de même pour un individu cible subissant à la fois un gang-stalking soutenu et des attaques psychotroniques répétées (ce fut mon cas),  le menant à une désocialisation presque totale.

Toutefois, même dans les cas de figure les plus extrêmes, l’adoption de ce type d’alimentation peut permettre de ressentir un mieux réel en particulier sur le plan de l’énergie, toujours sévèrement entamée par les attaques au « rayon » (nous sommes 2 cibles à avoir constaté lors d’un bilan sanguin une anémie ferriprive suite à ces attaques répétées, et il est difficile de ne pas y voir un lien de cause à effet. Je recherche toutefois une information fiable permettant de confirmer cette hypothèse). J’aborderai dans un autre fil les différentes pathologies développées après des années de harcèlement et 1 an de tortures en tous genres.

L’adoption d’une alimentation vivante induit des phénomènes de détoxication sur un terme plus ou moins long selon la toxicité du corps. Ces désagréments peuvent être ressentis comme désagréables mais sont à mon sens très supportables pour une cible vivant l’horreur au quotidien. Il vaut mieux toutefois s’informer avant d’entamer une transition alimentaire du cuit au cru (voir document PDF ci-dessus).

J’ai testé à peu près tous les compléments alimentaires et seule la spiruline du domaine Algal, m’a apporté un mieux-être lorsque j’étais exposée aux rayons.

Pour en savoir plus sur l’alimentation vivante, l’hygiénisme et la physiologie humaine, je vous invite à parcourir le site Vivre cru  et visionner ses vidéos didactiques présentées par Thierry Casasnovas.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by WordPress | Designed by: seo service | Thanks to seo company, web designers and internet marketing company